Test avec Elementor

Contrairement à ce que nous pourrions penser, le rôle que les médecins ont joué dans la création des Alcooliques Anonymes ne commence pas avec la rencontre de Bill W et du Dr William Silkworth au Charles B. Towns Hospital ni avec les explications de l’alcoolisme de ce bon médecin.

Dans les faits, le premier médecin qui a eu une influence majeure sur la suite des choses est le Dr Carl Jung, célèbre psychiatre suisse. Cette partie de l’histoire des AA est racontée plutôt rapidement aux pages 30 et 31 du livre Alcooliques Anonymes (4e Éd.). Il vaut la peine d’y revenir un peu.

Le Dr Jung y est clairement identifié. En ce qui concerne le patient qui le consulte, différentes sources et la famille de celui-ci ont déjà confirmé qu’il s’agit d’un membre d’une riche famille industrielle de la Côte Est américaine, Rowland Hazard III.

Dans un premier temps, voici l’échange entre les deux hommes tel que rapporté dans le « Gros livre » :

Nos recherches nous ont toutefois permis de retrouver la chaine des événements entre cette dernière rencontre entre le Dr Jung et Rowland Hazard, qui a eue lieu en 1931, et le moment où cette « solution spirituelle » possible sera présentée à Bill W.

Comme une image vaut parfois mille mots, voici une présentation reproduisant le parcours emprunté par cette solution entre 1931 et novembre 1934.

Pour finaliser cette partie, nous vous présentons aussi la lettre que le Dr Jung a écrit à Bill W le 30 janvier 1961, lettre dans laquelle il confirme l’histoire générale de sa rencontre.

Le seul point en suspend concerne les mots exacts qui ont été échangés entre le psychiatre et Rowland Hazard. Certaines sources font état du fait que l’histoire rapportée dans le « Gros livre » n’a pas été racontée directement par Rowland Hazard mais plutôt par un de ses proches qui l’a entendu la raconter. Quoiqu’il en soit, l’aspect spirituel de la solution qui a été transmise est clairement confirmé par la lettre du Dr Jung à Bill W ainsi que, plus important encore, par la transmission qu’en a faite Ebby Thacher à Bill W en novembre 1934, transmission dont parle Bill W dans son histoire publiée dans le « Gros livre ».

En ce qui concerne le rôle du Dr William Silkworth dans la création des Alcooliques Anonymes, nous commencerons simplement par dire que c’est lui qui a donné une explication rationnelle et compréhensible de l’alcoolisme à Bill W lors de ses admissions au Charles B. Towns Hospital de New York en 1934.

C’est lui qui expliqua à Bill W les deux aspects, physique et mental, de son alcoolisme. À ce sujet, avant d’aller plus loin, nous invitons ceux qui n’ont pas consulté la thématique 2 sur la maladie de l’alcoolisme à aller consulter la section 2.2 – L’alcoolisme selon les AA. Cette section développe en détail les idées que le Dr Silkworth a développé en regard de l’alcoolisme.

Cette lecture permet aussi de prendre connaissance de l’une des contributions les plus importantes du Dr Silkworth qui sera l’écriture du chapitre « L’Opinion d’un médecin » pour le livre Alcooliques Anonymes. Cette contribution aura pour double effet de donner une crédibilité médicale au livre tout entier et d’expliquer clairement et simplement aux futurs lecteurs alcooliques la nature de leur mal :